top of page
  • Photo du rédacteurChristophe Mirgaux

Pour être bon dans un domaine, il faut y passer de nombreuses heures...


Le nombre d'heures passées au bureau est-il synonyme d'engagement et de performance ?







𝐈𝐥 𝐞𝐬𝐭 𝐭𝐞𝐦𝐩𝐬 𝐝𝐞 𝐝é𝐜𝐨𝐧𝐬𝐭𝐫𝐮𝐢𝐫𝐞 𝐜𝐞𝐭𝐭𝐞 𝐢𝐝é𝐞 𝐫𝐞ç𝐮𝐞.

Si tu es de ceux qui pensent que la présence au bureau est un indicateur de l'engagement, il est temps de revoir ta copie. La flexibilité des horaires n'est pas un avantage donné à ses collaborateurs, mais une nécessité à l'heure où il est possible de travailler partout et tout le temps.

Cette flexibilité permet un équilibre entre vie personnelle et professionnelle tant recherché. Surtout, elle permet d'accroître significativement l'engagement et la performance du collaborateur.


𝐃é𝐜𝐥𝐨𝐢𝐬𝐨𝐧𝐧𝐞𝐫 𝐬𝐨𝐧 𝐞𝐬𝐩𝐫𝐢𝐭

Le travail ne se limite pas aux murs d'un bureau ; il nous accompagne partout, à chaque instant où l'opportunité se présente.

Pour certains, être au bureau est essentiel pour cloisonner avec la vie privée. Dans ce cas, il faudra passer du temps au bureau, il n'y a pas de secret.


Pour d'autres, il n'est pas question de cloisonner sa vie. Pour eux chaque temps mort dans la journée est un moment productif, que ce soit autour d'un café, dans le train ou chez eux. Travailler partout et tout le temps pour trouver un équilibre vie pro/vie privée.


En réalité, peu importe où le collaborateur est productif, du moment qu'il l'est.


Le véritable défi pour les cabinets ou entreprises est de mettre en place des outils de suivi qui permettent de mesurer la productivité réelle plutôt que le temps de présence au sein du cabinet.


"Un(e) collaborateur(trice) efficace et motivé(e) vaut mieux qu'une personne "simplement présente..."






Comments


bottom of page